La presse écrite est bien vivante !

article-le-bateau-100-solaire-qui-remonte-le-Rhône-et-la-Saône.jpg

article-le-bateau-100-solaire-qui-remonte-le-Rhône-et-la-Saône.jpg

La presse écrite n'est pas morte et c'est un cri du cœur que le mien.

Ancienne journaliste, victime de l'amenuisement des médias sous le coup de la crise ou autres motifs moins honorables, j'avais un temps pensé que c'en était fini pour la presse écrite. La réalité de terrain me contredit fortement et j'en suis pleinement heureuse.

Je vous explique. J'ai été chargée par un de mes clients de mettre en place un suivi relations publiques pour un bateau solaire qui navigue en ce moment sur les voies fluviales en France. Parti le 12 juillet de Lamagistère (Sud Ouest), l'Agence Conseil Marianne Europe l'a donc accompagné tout au long de son parcours à chacune de ses étapes. Sud Ouest, Sud Est, Rhône Alpe et maintenant le mâconnais... Une occasion inespérée de renouer avec le géographie et les localités qui pour certaines d'entre-elles sont fameuses. Notre bateau transporte une cargaison de vin du Domaine Labastide Orliac sur le fleuve et avec sa seule énergie solaire. C'est une première mondiale. Dit comme cela, cela paraît pompeux, mais c'est absolument exact.

La presse locale, présente à toute les étapes

L'Agence Conseil Marianne Europe a communiqué sur cette pratique pour l'instant unique. Résultat, la presse a été au rendez-vous quasiment à toutes les étapes. Je rend hommage à cette armée de correspondants et de journalistes qui s'est mobilisée pour traiter sous l'angle le plus insolite, le plus intéressant, le extraordinaire, cette actualité très visuelle. A Toulouse, la télé s'est déplacée, à Lyon, à la Halte de la Confluence, la presse et la radio se sont joint au concert et ce n'est pas fini. Car notre bateau et sa précieuse et exceptionnelle cargaison de vin se rend en Belgique. Objectif, intéresser le Roi des Belges, et avec, lui les sommeliers, les restaurateurs, à l'AOC Brulhois, Chateau Labastide Orliac, et à son mode de transport inédit.

Un catamaran qui a de l'avenir

photo peter 3

Captain Sunset est un prototype sur flotteurs autrement dit un catamaran. Qualifié d'étrange et de génial par la presse car il n'a pas de cabine d'habitation, il est en réalité en phase de test. Vérifier quelles sont ses capacités et ses limites techniques sur le canal avec les multitudes écluses à passer, puis le Rhône avec son courant et maintenant la Saône où il navigue contre le vent était nécessaire. Le prototype doit aussi démontrer ce qu'il est capable de faire sans soleil et sous le mauvais temps. Mais dans les faits, il est le seul  pour l'instant à pouvoir naviguer sur le fleuve à partir de l'énergie solaire. Ses batteries ont été conçues pour conserver l'énergie de la veille pour le lendemain. Un système astucieux qui a donné envie à son capitaine de faire évoluer son projet professionnel.

Peter Van Elslander aimerait conseiller de futurs constructeurs de bateau solaire, qu'il s'agisse d'individus ou d'industriels. Il en maîtrise parfaitement le process et maintenant le maniement.

La presse locale n'est pas morte

Catherine et Isabelle Orliac font voyager leur vin par bateau solaire

Catherine et Isabelle Orliac, Domaine Labastide Orliac, Clermont Soubiran produisent un AOC Brulhois qui s'exporte désormais aux Etats-Unis.

Je suis émue par le maillage constitué par la presse locale et ses multiples voies qui de localité en localité qui ont permis que l'on s'intéresse à cette initiative. Aussi bien pour son aspect technologique et environnemental que pour l'initiative incroyable prise par Catherine et Isabelle Orliac, du Domaine Labastide Orliac, pour mener à bien une sorte de rêve fou : rééditer les exploits de leur ancêtre lorsqu'il organisait le transport du vin par voie d'eau. Leur histoire, leur projet, leur façon d'être, tout dans ce qu'elles sont et transmettent, éveille la curiosité.

La télévision s'intéresse enfin aux Orliac Sisters

Les Orliac Sisters, Catherine et Isabelle, commencent enfin à intéresser la télévision. Un reportage vient d'être tourné dans leur propriété de Clermont Soubiran qui sera projeté en fin d'année sur une grande chaîne privée. Je vous laisse le soin de deviner. Mais avant cela, les télévisions locales ont fait leur job. Et très bien.
Quid des grands quotidiens nationaux, de la presse magazine, de la presse spécialisée sur le vin et la navigation, de la presse télévisuelle, de la presse web nationale et quid aussi des grandes radios . Vous êtes attendus sur ce sujet.

 

 

L'Eure des remerciements !

chavanay

Pour l'heure (pardon l'Eure - le département normand d'implantation de l'Agence Conseil Marianne Europe), merci au Sud Ouest, merci au Petit Bleu, merci à La Dépêche, Merci au Petit Journal, Merci à Midi Libre, Merci au Progrès, Merci au Journal de Saône et Loire, Merci à FR3 Toulouse et FR 3 Rhône Alpes, Merci à France TV info Languedoc Roussillon,  Merci à Lyon 1ère, Merci à Télé Lyon Métropole, Merci à Franceinfo, Merci à Lyon Mag, Merci à Mâcon Infos, Merci au magazine Fluvial qui prépare un article pour octobre et merci à tous ceux que j'en oublie. N'hésitez pas à m'envoyer un commentaire. Merci aussi aux blogueurs, aux veilleurs, à tous les journalistes, correspondants, photographes, offices du tourisme, municipalités et capitaineries. ON VOUS AIME !

Marianne Rolot
Fondatrice, développeuse

Agence Conseil Marianne Europe
marianneurope.fr
L'Eure de MariannEurope in Normandy
MariannEurope Innovations !
Co-créatrice de kadomainnov.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *