Confinement 2ème saison : et si nous regardions du côté positif ?

Le confinement, pour un tas de personnes, certes c’est compliqué : les malades, les soignants, la professeurs, les familles éclatées, les personnes âgées, les entreprises… La liste est longue qui justifie les trois petits points.

Cependant, il y a des effets positifs à cette situation hors norme.

ACME par exemple a développé ses propositions en ligne de webinaires, conférences et maintenant de séminaires. Un pas important a été franchi dans le “faire”.

Les équipes se soudent. La créativité et l’imagination se manifestent à leur plus fort degré. Des professionnels qui ne se prêtaient pas attention se rapprochent. La solidarité est exaltée.

Dans la vie personnelle, il y a les retrouvailles. On note un retour fort aux racines et à l’essentiel. La lecture entre désormais dans cette catégorie. Quand c’est possible, des familles se retrouvent en petit cercle pour vivre à un autre rythme et avec d’autres opportunités une vie ramassée mais pas repliée. Une place inédite est faite aux rêves et aux projections qui sont le début des réalisations. Et internet est notre fenêtre exacerbée sur le monde. Aussi, profitons en !

J’ai choisi deux photos pour illustrer cet article. Les feuilles d’automnes. Quand celles-ci seront sèches, serons-nous autorisés à sortir ?

Les loups dont on prête les caractéristiques comportementales aux terroristes isolés. A juste titre ?

L’automne, si flamboyant cette année a été entaché par plusieurs attentats. Il ne faudrait pas que cela devienne une habitude !

Avec le confinement deuxième vague, je reprends ma chronique. Il faut dire que l’écriture connecte au mental et le mental à plus grand que soi. Une façon évidente de s’évader.

Je vous dis à bientôt sur le Blog de Marianne pour de nouvelles histoires de confinement.

Marianne Rolot