Confinement 2ème saison : FALC et Ferrero

FALC et Ferrero

Au cinquième jour de la ma chronique du confinement 2ème saison, je m’interroge sur deux sujets qui tous les deux commencent par « F ». C’est un hasard.

La première interrogation concerne la méthode FALC.

« Connais-tu cette méthode ? » me demande ma cousine. Devant mon ignorance, elle m’envoie des documents et me précise que dans ce domaine on manque de formateurs.

FALC signifie Facile à Lire et à Comprendre.

La méthode « facile à lire et à comprendre » élaborée dans le cadre du projet européen Pathways propose des règles pour aider les rédacteurs de documents à rendre l’information accessible aux personnes déficientes intellectuelles.

L’objectif est de rendre ces personnes plus autonomes dans leurs démarches grâce à une meilleure compréhension de l’information. L’information rédigée en facile à lire et à comprendre est par ailleurs utile pour les personnes maîtrisant mal le français.

Des documents sont ainsi adaptés pour rendre l’information plus lisible. Voici par exemple une fiche sur La PCH, prestation complémentaire de handicap, proposée en langage facile à lire et à comprendre.

Avec cet exemple, on mesure aisément le travail nécessaire pour améliorer le document d’origine.

Cette question n’est pas très éloignée de celle que rencontrent les managers en entreprise quand ils veulent communiquer efficacement avec leurs équipes. Aude Milesi, conférencière de ACME 50  aborde justement cette question dans sa conférence :  » Donner du sens à nos actions est devenu vital pour s’adapter «  .

Les projets contrariés de Ferrero

Tout le monde connait Ferrero en raison de sa célèbre pâte à tartiner et autre gaufrettes chocolatées faisant l’objet de force publicité.

Tandis que le groupe italien avait confirmé en mai dernier la construction de nouveaux entrepôts logistiques dans une petite commune normande proche de l’autoroute A 13, un article de Paris Normandie nous apprend que la décision est remise en question malgré un démarrage prévu en 2021.

En effet, un recours a été déposé en septembre devant le tribunal administratif contre cette installation, relate le journal. Le projet d’entrepôt est contesté par France Nature Environnement en Normandie. Selon le quotidien, l’industriel n’exclut pas de trouver une autre solution.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Les histoires de confinement 2ème saison reviennent demain.

D’ici là, prenez soin de vous.

Marianne Rolot

Voici le lien catalogue ACME 50 : https://marianneurope.fr/wp-content/uploads/2019/12/ACME50.pdf