Le Blog de Marianne : une touche d’humour est bienvenue

Le blog de MarianneBon, aujourd’hui le mari était au travail et son collègue le cherchait au domicile. La cadette était en cours dans sa chambre de 8h30 à 14h00. Attention, en prépa, on ne rigole pas. Quant à l’aînée, bloquée dans sa campagne, elle avait un programme bricolage pour tuer le temps qui passait par l’achat hypothétique de matériel. De mon côté, j’ai pu passer quelques appels utiles. Et oui, les déplacement sont remplacés par le téléphone.

Quoiqu’il en soit, face aux réalités brutales des chiffres, on sort ici et là les armes de l’humour. J’ai donc reçu une adaptation de la chanson de Brassens “Gare au Covid” LIEN et une autre adaptation d’une chanson de Claude François, très drôle, qui au lieu de dire “Viens à la maison” serine “Reste à la maison“.

A la maison je suis restée. Même pas sortie pour aller chercher les oeufs manquants (on ne sort pas pour une seule course). Mais ce matin, comme hier, j’ai suivi le cours de yoga de Fanny Walter qui par ailleurs propose une conférence sur le flow sur le catalogue #Acme50 que j’anime. Chaque jour elle poste un ou deux exercices à faire et très franchement, c’est utile et tout à fait réalisable. Voici le LIEN : https://www.youtube.com/watch?v=Lw9JADYu1lM.

Côté professionnel, La Filature m’a fait un coucou, pour ceux qui ne connaissent pas encore, c’est le très bel espace de coworking situé à Louviers. Nous pensons tous à Rodolphe Durand qui en est le gérant.

Lu également l’article intéressant et très sérieux de Thierry Gonard : LIEN https://theconversation.com/demondialisation-la-crise-du-coronavirus-revele-une-tendance-de-fond-133558 oublié par The Conversation.

Et échangé avec Catherine Duval sur l’efficacité des ateliers de co-développement via son post linkedin. Si la démarche vous intéresse, contactez la, elle constitue plusieurs groupes en ce moment. Pour ma part, j’ai découvert récemment le concept. J’ai pu constater que la méthode est riche. Catherine témoigne ainsi d’une situation de crise qu’elle a vécue, en production, dans une entreprise. “Chaque service concerné a donné ses idées et l’ensemble a permis d’établir un plan d’action pour trouver les causes et les solutions à cette crise.Cette méthode de production de solutions nous sera bientôt utile dans le cadre d’un projet que nous développons ensemble.

Je suis toujours étonnée de la quantité d’outils  relatifs à l’intelligence collective. Travailler ensemble n’est pas toujours facile. Ou peut être nécessaire. Pourtant, avec une méthode et une excellente animation, les résultats sont inégalables que ce soit dans un cercle privé, ou dans le cadre de l’entreprise. Ce n’est pas Anne Schombourger, experte de ces techniques en entreprise, qui me contredira.

A demain pour une autre chronique du Blog de Marianne. C’est le printemps et merci à mon amie d’enfance qui réside en Alsace pour son très joli bouquet de pâquerettes envoyé sur Whatsapp !

D’ici là, restez chez vous !