Plaidoyer pour les fondateurs

Plaidoyer pour les boss fondateurs

Les boss ont besoin d’amour inconditionnel. The Family crée une communauté de boss fondateurs.

Dans sa chronique à laquelle je suis abonnée, Oussama Ammar, l’un des fondateurs de The Family, nous en parle du besoin d’amour des Pdg (CEO).

The Family est une entreprise française fondée en 2013 par Alice Zagury, Oussama Ammar et Nicolas Colin. Son but est de promouvoir l’émergence d’un écosystème de startups européennes dans le champ de l’économie numérique.

Voilà ce qu’écrit Oussama dans une newsletter qu’il adresse à sa communauté de fondateurs.

Un PDG a besoin d’amour. Être PDG, c’est gérer tous les problèmes que personne d’autre ne peut ou ne veut résoudre.

En ce sens, il existe une sorte de gravité qui cause des problèmes aux PDG. Et cette gravité peut parfois peser très lourd sur leurs épaules.

Le problème auquel la plupart des PDG sont confrontés est qu’ils sont seuls:

Seuls quand les choses tournent mal, car ils sont responsables. Ils véhiculent un mélange de peur et de stress qui bloque la communication et l’ouverture. Quand les choses tournent mal, ils font face au silence et personne ne semble savoir comment leur apporter des solutions, du soutien et de la confiance.

Seul quand les choses se passent bien, car la pression du succès n’est ni bien connue ni généralisée. Leurs parents et amis les ont mis sur un piédestal, d’autres pourraient être jaloux. Plus ils réussissent, moins il y a de personnes capables de comprendre leurs défis. Après tout, ce n’est pas si courant de réussir.

Les PDG ont plus besoin de pairs que de mentors.

Les pairs qui suivent le même processus peuvent vraiment faire une différence. C’est encore mieux si ce sont des pairs ont suivi le même processus il n’y a pas si longtemps. Ils ont suffisamment d’avance pour avoir une certaine perspective, mais le passé n’est pas déformé, ils peuvent encore ressentir ce qu’il était réellement.

C’est là que l’amour inconditionnel est essentiel. Tout comme lorsque vous êtes enfant, vous devez savoir qu’il existe un groupe de personnes qui vous aimeront quoi qu’il arrive. Ils seront là pour faire a fête avec vous, ils seront là quand les choses tourneront mal et ils n’ont aucun intention que d’être sincère.

Ce genre de camaraderie n’est pas un fantasme, elle existe.

Mais cela nécessite certains ingrédients. La communauté doit être organisée autour de valeurs fortes et les règles entre pairs doivent être claires et acceptées. Ensuite, les expériences partagées développent un terrain d’entente et des fondations solides pour la communauté.

Parce que les PDG sont des humains et que nous tous, les humains, avons besoin d’amour.”

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Marianne Rolot